Le tirage au sort de la Coupe du monde Féminine U20 de la FIFA, France 2018 (5-24 août en Bretagne), aura lieu ce jeudi 8 mars, journée internationale des droits de la Femme, à l’Opéra de Rennes (11h00).

Présentée par Mary Patrux et Romain Balland, la cérémonie se déroulera en présence des délégations des nations participantes à la compétition et notamment de Gilles Eyquem, sélectionneur de l’Équipe de France U20 féminine.

Le tirage sera effectué par Sarai Bareman, directrice du Football Féminin à la FIFA, et par Rihannon Martin, responsable des tournois féminins à la FIFA. Elles seront assistées par quatre personnalités du monde sportif liées à la Bretagne et véritables ambassadeurs de cette région aux niveaux local, national et international :

Pour la phase de poules, les seize équipes seront réparties en quatre groupes de quatre. En tant que pays hôte, la France sera automatiquement placée dans le groupe A et jouera son premier match le 5 août au Stade de la Rabine de Vannes (Morbihan). Les trois autres villes hôtes de la compétition seront Concarneau (Finistère), Dinan-Léhon (Côtes-d’Armor) et Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Noël Le Graët, président de la FFF : « Le choix n’a pas été facile, tous les dossiers présentés par
les villes candidates étaient de grande qualité. Nous sommes fiers d’organiser cette huitième Coupe du Monde
Féminine de la FIFA. Elle réunira vingt-quatre nations et de nombreux visiteurs étrangers sont attendus.
Cet événement mobilisera nos villes, nos régions, les clubs amateurs, les clubs professionnels et le public
français. Le football féminin est en plein essor, notamment en France. Ce sera une réussite sportive et populaire,
j’en suis persuadé. »

Gianni Infantino, Président de la FIFA : « Cette première annonce sur la route de la Coupe du Monde
Féminine de la FIFA 2019 est une étape importante car les villes hôtes jouent un rôle majeur dans la réussite
du tournoi. La France a un grand savoir-faire en matière d’organisation de compétitions internationales et
je suis ravi que notre compétition phare de football féminin en bénéficie. Cette Coupe du Monde va avec certitude
permettre au football féminin de continuer à prendre toute sa dimension en France et au niveau international. »